Les femmes cherchent des hommes à lima 2015 sexe en cachette rapide


Si les lesbi lois changeaient, le nombre de nina cas de dhommes VIH pérou parmi les HSH baisserait.
«Toutes ces nations se sont rassemblées pour tenir un dialogue communautaire significatif et lyon pour échanger tuerie avec leurs pairs pour identifier les actions prioritaires.
«Si certains sont envoyés dans pour des cliniques rurales publiques, ils n'y retournent pas tout simplement parce qu'ils ont trop peur d'être jugés.
«La trouver Papouasie-Nouvelle-Guinée possède une loi qui affirme que la sodomie est illégale et cette loi contribue à la forte stigmatisation rencontrée au sein de la société tant envers les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes qu'envers les personnes transsexuelles.».«Si les lois changeaient, le nombre de cas de VIH parmi les HSH baisserait.Les personnes auraient moins l'impression de subir une discrimination et seraient alors en mesure d'accéder aux dhommes services de dépistage du VIH et au traitement antirétroviral.» *Ce nom a été modifié afin de protéger l'identité de la personne interrogée).De telles lois et politiques punitives soutiennent la violence et la discrimination et contribuent à la mise en place d'obstacles considérables à l'accès aux services en relation avec le VIH.Grâce à cette consultation, des exemples de progrès dans plusieurs pays du Pacifique, dont recherche les îles Fidji, la Nouvelle-Zélande et l'Australie, où de nombreuses lois punitives ont été révisées ou supprimées, padova ont été présentés comme des modèles à suivre dans la région.Nous matures avons aujourd'hui l'opportunité d'identifier dhommes les principaux aspects de l'environnement juridique qui entravent l'accès aux services de lutte contre le VIH, et de définir un plan d'action couples limité dans le temps pour les éliminer.».En réaction à ces défis, les leaders des secteurs du gouvernement, de la santé, de la justice et de la communauté de sept nations des îles du Pacifique (Fiji, Kiribati, Papouasie-Nouvelle-Guinée, escort Samoa, Îles Salomon, Tuvalu et Vanuatu) se sont rassemblés pour une consultation à Nadi.Robert, qui se présente comme un HSH, il est quasiment impossible à un membre de la population générale de Papouasie-Nouvelle-Guinée d'avouer qu'il a des rapports sexuels avec des hommes sous peine de subir une discrimination immédiate. «La loi ne permet pas de se présenter comme HSH ou comme transsexuel».
Kapul Robert, militant et leader communautaire.
Les actions identifiées dans les plans nationaux et susceptibles d'être reproduites dans les autres nations du Pacifique s'échelonnent d'un soutien apporté à la progression des lois sur le VIH au niveau parlementaire à la sensibilisation des autorités judiciaires et des forces de l'ordre sur les.




«C'est très dur d'en parler explique-t-il.«Les nations des îles du cherchent Pacifique ont déjà montré leur leadership en matière de riposte au lima VIH par le passé, et ont joué un rôle crucial en générant un élan en faveur des avancées vers cherchent des objectifs communs a déclaré le Président des îles Fidji.Ce leadership et cette stratégie fortement inclusive cherche mettent le Pacifique sur la voie de la fin echange de l'épidémie du sida ajoute-t-il.«Mais il nous reste moins rapide de 1 000 jours jusqu'à la date limite fixée pour atteindre les sexe objectifs en matière de VIH.L'objectif danse était d'identifier les actions concrètes nécessaires au niveau des pays pour éliminer les lois punitives, les pratiques d'application de la loi et les problèmes d'accès à la justice afin rapide d'améliorer et de renforcer l'accès aux services rapide de lutte contre le VIH.Les plans d'actions lima définis seront mis homme en œuvre au niveau national et soutenus par des partenariats avec le Secrétariat de l'équipe ressource homme du Pacifique pour les droits régionaux (rrrt l'onusida, le pnud, l'OIT et d'autres partenaires régionaux. «Il s'agit de la première révision juridique personnelles de ce type dans la région Asie-Pacifique affirme Steven Kraus, Directeur de l'onusida pour l'Asie et le Pacifique.
Photo : onusida, pour Kapul Robert militant et leader communautaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG accéder aux services de lutte contre le VIH constitue un défi constant.
Pour Kapul Robert, une attention plus poussée aux réformes juridiques lingerie et aux pratiques d'exécution de la loi dans le contexte de la riposte au VIH est accueillie très favorablement.




[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap